air max 2015 le projet de loi qui aurait im

le projet de loi qui aurait imposé des taxes pour les sacs plastiques meurt en commission

un revers pour les environnementalistes, un comité de la chambre a tué bill samedi qui auraient permis aux comtés d’imposer une taxe sur les sacs en plastique ou en papier jetables fournis par magasins pour transporter des marchandises.

les questions économiques comité vote 14 9 désapprouve la mesure, parrainé par del.- mary washington, baltimore.le projet de loi avait été adoptée par le co air max 2015 mité des affaires environ air max 2015 nementales, mais exigent l’approbation des deux comités.

la loi aurait imposé une taxe de 5% sur les exceptions pour des postes tels que les sacs d’aliments et de nettoyage à sec de mener et aurait laissé les magasins gardent un cent de la taxe pour compenser les coûts administratifs.le projet de loi aurait dirigé le produit de la taxe à la baie de chesapeake trust pour distribution dans les comtés de payer pour un air max 2015 air max 2015 trong>déchet de purification et de d’autres programmes environnementaux.

les promoteurs ont fait valoir que la taxe pourrait réduire la quantité de déchets qui aboutissent dans les cours d’eau et de promouvoir l’utilisation de sacs recyclables.le projet de loi n’aurait pas demandé à montgomery, qui a déjà un programme similaire.